Le babillage et les gazouillis

Le babillage et les gazouillis

février 15, 2019

Saviez-vous que le cerveau d’un bébé atteint plus de la moitié de sa taille adulte au cours des trois premiers mois de sa vie ? Nous ne voulons pas vous alarmer, mais oui, ce qui se passe pendant la première année est essentiel au succès futur de votre enfant. La bonne nouvelle : les recherches montrent que vous aurez la plus grande influence sur la croissance cérébrale et la capacité d’apprentissage de votre bébé, en faisant certaines choses simples comme bonjour.

 

Laissez-les voir le monde à travers vos yeux

Pour stimuler votre bébé dès le début, fournissez-leur des occasions d’observer et d’explorer. Utilisez votre porte-bébé le plus souvent possible et promenez-vous dans votre maison, faites une promenade à l'extérieur ou emmenez-les tout simplement faire les courses avec vous. Décrivez tout ce que vous voyez et interagissez avec les gens qui vous entourent. Non seulement vous stimulerez leurs sens avec tous les sons et images, vous les familiariserez avec le langage et vous leur donnerez une réelle idée du monde tel que vous le voyez. Conseil bonus : l’épicerie, avec tous les fruits et légumes colorés et les gens généralement de bonne humeur, est un bon point de départ, tout comme le parc.

 

À plat ventre

Nous ne pouvons pas assez insister sur les avantages du temps passé sur le ventre pour favoriser le développement de ses muscles. D’autant plus que les bébés passent généralement la majeure partie de leur temps sur le dos, que ce soit pendant la sieste, ou sur leur siège et leurs balançoires. En gros, cette activité prépare le bébé à ramper, à se retourner et éventuellement à s'asseoir tout seul. Préparez-vous à l’agitation, la plupart des bébés ne l’apprécient pas au début. Commencez lentement, avec des séances de 30 secondes à une minute, et travaillez jusqu'à 5 minutes à mesure que votre bébé grandit. Et intégrez-le à votre routine quotidienne, en le planifiant après chaque sieste, par exemple.

 

Dansez au rythme de la musique

Dès que nos petits commencent à pleurer ou refusent de faire la sieste, notre premier instinct est de chanter une berceuse. On sait depuis longtemps que la musique est aussi thérapeutique qu’apaisante. La musique a non seulement la capacité de calmer le système nerveux, elle aide également au développement de l'audition et à la reconnaissance du son. Essayez de jouer certaines de vos chansons préférées et tenez votre bébé pendant que vous vous balancez ou rebondissez au rythme de la musique. Cela renforcera le lien entre vous et encouragera un fort développement émotionnel. De plus, écouter les paroles aidera à développer ses compétences linguistiques.

 

Établissez un contact visuel souvent

Lorsque vous parlez à votre bébé, assurez-vous de le regarder droit dans les yeux. Dès l'âge de 2 semaines, les bébés reconnaissent le visage de leur mère. Faites des grimaces, souriez beaucoup et surveillez les réactions de votre bébé. Finalement, ils pourraient même commencer à vous imiter. Ceci est leur première introduction à la conversation et à la communication.

 

Faites-les bouger

Si la gymnastique nous a appris une chose, c’est qu’un muscle se renforce lorsque vous l’utilisez constamment—la régularité est la clé ! Même chose pour les bébés. À mesure que votre bébé grandira, vous allez vouloir l’encourager à pousser sur ses bras, à se mettre debout et à ramper. Appelez-le de l'autre côté de la pièce pour lui donner la motivation supplémentaire de bouger ou placez certains de ses objets préférés sur une table ou un canapé pour l'inciter à rester debout.

 

Laissez-les explorer

Les bébés se tournent toujours vers les armoires de cuisine lorsqu'ils sont prêts à explorer la maison. Tous ces pots et casseroles et les sons qu’ils émettent lorsqu’ils se heurtent sont aussi fascinants qu’amusants et aident à établir la cause et l’effet. Sortez vos plats Tupperware et laissez-les les remplir d'objets sûrs (rien qui puisse présenter un risque d'étouffement). Investissez dans des trieurs de formes et des blocs d’empilement pour intégrer des compétences précoces en résolution de problèmes qui renforceront la puissance cérébrale de votre bébé et favoriseront son développement.

 

Rappelez-vous que votre bébé va grandir à son rythme, alors surtout, ne soyez pas frustré ou impatient s’il n’atteint pas ses objectifs de développement. Concentrez-vous simplement sur la création d’un environnement sûr et stimulant et amusez-vous ! Après tout, le plus important dans la première année est de montrer à votre bébé à quel point vous l'aimez.