Votre bébé a-t-il des coliques ?

Votre bébé a-t-il des coliques ?

septembre 06, 2019

Être parent d'un nouveau-né est un défi en soi, encore plus lorsque votre bébé pleure sans aucune raison évidente. Si vous vivez des épisodes quotidiens de pleurs inconsolables, il est possible que votre bébé ait des coliques et vous n'êtes pas seul. On estime qu'un sur cinq des nourrissons ont des coliques. Lisez ce qui suit pour mieux comprendre les coliques du nourrisson.

Que sont les coliques ?

C’est tout à fait normal que les bébés pleurent à un moment de la journée, parce qu’ils ont faim, qu’ils sont fatigués ou qu’ils sont trop stimulés. Mais parfois, cette agitation se transforme en pleurs inconsolables pendant plusieurs heures. On dit qu'un bébé a des coliques s'il est en bonne santé et bien nourri et qu’il pleure plus de 3 heures par jour, plus souvent que 3 jours par semaine, pendant au moins 3 semaines. Habituellement, les pleurs intenses commencent à la même heure de la journée, surtout le soir. Ça s’empire au cours du deuxième ou troisième mois de vie, mais pourrait commencer dès la deuxième semaine.

Quelles sont les causes ?

Il n’y a pas de raison médicale connue, mais il peut s’agir de :

1. Un système digestif en développement causant des spasmes musculaires

2. Reflux gastrique ou excès de gaz

3. Des allergies

4. Exposition à la fumée

Si votre bébé a des coliques, vous remarquerais peut-être qu’il replie ses jambes vers lui ou se tortille. Parfois, il est évident que le bébé a mal. Leur visage devient rouge et ils ont les poings fermés.

Il est important de savoir que les coliques affectent les bébés des deux sexes et autant les bébés nourris au biberon qu’allaités au sein.

Quoi faire ?

Si vous allaitez votre bébé et soupçonnez qu’il peut être allergique à quelque chose dans votre alimentation, essayez d’éliminer tous les allergènes connus, tels que le lait de vache, les œufs, les noix, le soja et le poisson. Cependant, il pourrait être utile de consulter un diététicien afin de vous assurer que vous obtenez tous les nutriments nécessaires dont vous et votre bébé avez besoin. Si les coliques persistent, vous pouvez alors éliminer les allergies comme cause.

Méfiez-vous de la façon dont vous nourrissez votre bébé (légèrement droit) et assurez-vous de le roter après chaque tétée. Si vous nourrissez votre bébé au biberon, vous pouvez également essayer de changer le type de biberon ou de tétine que vous utilisez pour vous assurer que votre bébé n’avale pas de bulles d’air.

Des études ont également montré que plus vous vous collez à votre bébé, moins les pleurs seront intenses. Ne vous sentez jamais coupable de soulager votre bébé ou de le porter près du corps. Surtout avant l'âge de 6 mois, c'est principalement ce dont ils ont besoin.

Il n'y a pas de remède scientifiquement prouvé contre les coliques, mais il existe sur le marché des traitements que vous pouvez essayer comme de l'eau anti-colique, les antiflatulents, certains probiotiques et des tisanes. Comme plusieurs aspects de la parentalité, le traitement des coliques sera un exercice d'essai et erreur. Vous voudrez peut-être consulter votre pédiatre avant d'essayer quelque chose de nouveau.

Comment soulager votre bébé

C’est une bonne idée de lui donner sa suce avant qu’il commence à pleurer. Portez votre bébé contre vous, bercez-le dans vos bras ou mettez-le dans une chaise à bascule. Emmener votre bébé pour un petit tour en voiture peut être apaisant, tout comme le placer sur la sécheuse pendant un cycle. Tout mouvement, même monter et descendre les escaliers, peut aider. Vous allez trouver la technique la plus efficace pour votre bébé.

La bonne nouvelle

Cela ne dure pas éternellement. La plupart des bébés n’auront plus de coliques après le quatrième ou le cinquième mois. Une fois que vous aurez surmonté cet obstacle, attendez-vous à la poussée des dents !