Une alimentation saine

Une alimentation saine

août 23, 2019

C’est déjà la rentrée ! Alors que vous débutez la routine d’automne en déposant les enfants à la garderie et en planifiant des boîtes à lunch pour les plus vieux, prenez un moment pour refléter sur la façon dont vous nourrissez ces jeunes en croissance. Heidi Seidman, une nutritionniste holistique agréée, dont l’objectif principal est d’aider les familles à manger plus sainement, partage ses meilleurs conseils pour planifier des repas sains et équilibrés pour votre famille.

 « N'oubliez pas qu’un bon petit-déjeuner sain commence bien la journée. C'est le repas le plus important ! Cependant, un dîner nutritif est aussi essentiel au maintien de l’énergie de vos enfants et à leur concentration. »

 

Préparer la boîte à lunch devrait être un effort familial

Impliquer votre enfant dans la préparation de leurs dîners vous assurera qu'il consomme des aliments nutritifs qu'il apprécie. Voici quelques trucs pour préparer des dîners riches en nutriments et des collations délicieusement santé. Gardez en tête qu'il est préférable de consommer des aliments biologique ou cultivé de manière responsable lorsque cela est possible.

ÉLIMINEZ LES TRANSFORMÉS

La consommation de sucres et de farine blanche, raffinés et sur-transformés, entraîne des hausses de taux de sucre dans le sang des enfants qui nous laisse ensuite tous épuisés. Cela peut sérieusement affecter l'énergie et la capacité de votre enfant à se concentrer à l'école. Également, les aliments sur-transformés privent leur corps en croissance des nutriments essentiels. Au fil du temps, ces aliments peuvent provoquer des envies de fumer, des problèmes de comportement et des maladies inflammatoires.

 • Passez plutôt aux grains entiers.

 • Les glucides complexes maintiendront un équilibre glycémique et fourniront les nutriments essentiels aux corps de vos petits.

 

DES ALIMENTS  ARC-EN-CIEL

Encourager votre enfant à manger quotidiennement une variété d’aliments non-transformés et colorés, lui assurera presque tous ses besoins en vitamines et en minéraux.

• Les fraises, les patates douces, les poivrons jaunes, le brocoli, les bleuets et les raisins sont d'excellents choix.

INCLURE LES ACIDES GRAS ESSENTIELS

Fournir à votre tout-petit des doses saines d'AG sous forme d'oméga-3 est bénéfique en autres au fonctionnement de son cerveau, et de son système nerveux.

• Les œufs (le jaune comme le blanc), le chia, les graines de lin et les cœurs de chanvre sont d'excellents choix, de même que les légumes vert foncé.

DU FER POUR ÊTRE FORT

Le régime alimentaire de nos enfants manque souvent de fer. C’est ce qui transporte l'oxygène dans notre sang et maintient notre énergie tout le long de la journée.

• Les œufs, le bœuf maigre ou la dinde, le poisson et les légumes vert foncé, constituent un excellent choix.

• Les graines de citrouille sont également chargées de fer. Ne jetez donc pas l’intérieur de la  citrouille cet Halloween !

• Combinez des aliments riches en fer avec de la vitamine C pour aider à l'absorption du fer. Dégustez des œufs avec des quartiers d’orange ou des fraises. Vous pouvez même presser un citron frais dans une salade.

Vous pouvez contacter Heidi à heidi@seidman.com et visiter son site Web à l'adresse www.heidiseidman.com

 

Si l'heure du repas vous semble toujours être une lutte contre un mangeur difficile, en particulier pendant le « Terrible Two » (ou trois, ou quatre), on vous conseille  d’essayer :

• Manger à des heures régulières à tous les jours.

• Essayez de passer du temps en famille aux repas, de sorte que tout le monde mange ensemble.

• Donner l’exemple. Si votre enfant voit le reste de la famille manger certains aliments, ils auront peut-être le goût de les essayer.

• Éliminer les distractions ! Éteignez la télévision, tous les appareils électroniques et rangez les jouets.

• Ne forcez pas vos enfants à manger. Aucun enfant ne se laisserait mourir de faim. Cependant, ne proposez pas de repas alternatifs à ceux que vous avez préparés. Ce qui est sur la table est ce qui est pour souper, même si votre enfant doit se coucher sans nourriture. Ils vont se réveiller pour le petit-déjeuner ! Gardez l’heure du repas un moment agréable.

• Couper la nourriture en plus petits morceaux. C’est aussi une bonne idée de rendre leurs assiettes amusantes, avec des aliments disposés en forme de visages souriants, par exemple.

• Continuez d’essayer d’offrir un aliment qu’ils ont refusée dans le passé. Après un certain temps ils finiront par l'essayer.

• Essayez d'inclure vos enfants dans la cuisine et dans la planification des repas. Ils voudront surement manger, s’ils croient avoir leur mot à dire.